• Frais de port offerts à partir de 30€ d'achat J'en profite.

Rechercher un produit, un conseil...

À la rencontre d'Emilie Boccardo

Emilie Boccardo

Emilie, qui es-tu ?

Nom : Emilie Boccardo
Profession : Technicienne Supérieure spécialisée en R&D (Laboratoire des Substances Naturelles)
Âge : 30 ans
Cursus : DUT Chimie à Montpellier
Ancienneté chez Arkopharma : 8 ans
Produit préféré : Activox® pastilles menthe/eucalyptus, huile essentielle de Ravintsara, Cys-Control® Fort
Passions, centres d'intérêts : en bonne épicurienne, j'aime la bonne cuisine et le bon vin. Ouverte d'esprit, je m'intéresse à beaucoup de choses (ciné/sériephile, astronomie, musique, sport et littérature -polars/thrillers), mais il est vrai que ce que j'aime le plus ce sont les animaux et surtout mon Akita Inu (chien japonais)
Devise : Je suis une optimiste ! Ce qui est fait est fait, je regarde devant moi, je tire les leçons de mes erreurs et j'avance. « Il n'y a pas de problème, que des solutions ! »

En quoi consiste le métier de « phytochimiste spécialisée en R&D » chez Arkopharma ?

Mon métier consiste, par le biais d'analyses scientifiques, à s'assurer que les principes actifs mis en œuvre dans la gélule finale, soient en bonne quantité et surtout de la qualité requise.

Recherche de bibliographie

Pour analyser une plante, il est nécessaire d’en connaître précisément les spécificités. Pour ce faire, nous commençons par étudier les publications en interne. Si nous n’avons pas suffisamment de données, nous recensons toute la bibliographie existante, basée sur les monographies officielles de la pharmacopée européenne ; c’est ce que l’on appelle « l’état de l’art ».

Cependant, si l’on ne trouve pas de référentiel adapté, c’est à nous de définir les critères à analyser pour répondre au mieux aux allégations de notre produit et contrôler la qualité de la plante.

Analyse approfondie de la plante

Une fois les spécificités connues, nous procédons à une étude phytochimique des plantes pour vérifier que les quantités en principes actifs répondent aux spécifications demandées et à la réglementation ; et ceci à différents stades : sous forme de matière premières à l’arrivée chez Arkopharma, de mise en gélules (après broyage) puis à l’état de produit fini dans le pilulier. Pour cela nous travaillons sur deux aspects :

  • Une analyse qualitative : nous nous appuyons sur l'observation et la chromatographie sur couche mince pour identifier et écarter les falsifications ou confirmer l'espèce ;
  • Une analyse quantitative : grâce à la chromatographie liquide haute pression et/ou la chromatographie en phase gazeuse, qui permettent de doser les teneurs en actifs de la matière, nous vérifions que certaines substances naturellement présentes dans la plante sont conformes aux taux annoncés, ou au contraire ne dépassent pas les taux imposés par la réglementation.
Emilie Boccardo

A partir du cahier des charges que nous élaborons avec le Marketing, je choisis les ingrédients et je réalise la formule la plus naturelle possible.

« Chaque ingrédient que je vais sélectionner pour faire partie de ma formule aura son utilité et sera présent pour jouer un rôle précis. On fait la chasse au superflu, on va à l’essentiel. C’est intéressant car pas si facile que ça. »

Passé cette étape, je réalise des études de stabilité et de compatibilité contenant/contenu. Par exemple, on va déterminer quel est le contenant le plus adapté à la texture obtenue.

Ensuite, je coordonne et suit les tests internes et externes pour assurer la bonne efficacité et l’innocuité du produit fini, en relation avec le département des affaires médicales et scientifiques et le Lab Nat.

Personnellement, en travaillant sur la définition des critères pour nos poudres de plantes et sur l'analyse de la teneur en actifs de nos produits, je peux vous dire, on est très bons.

Combien de temps faut-il compter pour ces analyses ?

En tout, il faut compter 3 à 4 jours pour une plante : broyage, dosage, macro et micro-analyses, parfois études des cendres, etc.

On inclue aussi le traitement des données qui représente une bonne partie du travail, car on doit mettre en forme tous les résultats obtenus dans un rapport de présentation, mais également pour garder une traçabilité dans le laboratoire. Nous rédigeons pour cela des bulletins d'analyses internes.

Analyses-tu également la plante fraîche ?

On analyse parfois de la plante fraiche, notamment quand Fabrice Maurice cherche à évaluer de nouveaux producteurs de plantes.

Nous intervenons également en support des équipes « galénique » pour vérifier que la mise en forme (gélule, ampoule, comprimé, etc…) ne perturbe pas la libération du principe actif.

Est-ce que les méthodes d'analyse changent régulièrement ?

Oui ! Pour rester « à jour », nous suivons régulièrement des formations de mise à jour sur toutes les méthodes ; en interne Fanny Perraudin nous a proposé dernièrement une formation en botanique très intéressante, d'une part car la plante est notre cœur de métier, et d'autre part enrichissante pour notre culture personnelle.

La phytothérapie a-t-elle toujours fait partie de tes projets ?

C'est une médecine qui m'intéresse car j'ai toujours préféré les médecines douces comme l'acupuncture, l'hypnose ou les huiles essentielles.

Aujourd'hui, je suis convaincue par la phytothérapie.

Pourquoi avoir choisi Arkopharma ?

Je prône le naturel, la médecine douce. Quand le poste s'est présenté à moi, j'ai immédiatement saisi l'opportunité. Je me suis dit que j'avais le bagage scientifique suffisant pour y accéder, donc pourquoi pas moi !

Ce que j’apprécie particulièrement dans mon métier c’est la multiplicité des taches : en plus de leur variété, il y a tant d’approches possibles pour étudier toutes ces plantes ! Chaque jour est différent !

J'ai particulièrement apprécié de travailler sur Arkorelax® Sommeil Fort 8h. Quand je vois la publicité à la télé, je suis contente de pouvoir dire « c'est moi qui ai travaillé dessus » !

Mon travail sur Arkorelax® Sommeil Fort 8h consistait à évaluer le degré d'absorption des comprimés en analysant les pH à différents moments de la digestion. Nous avons dû reproduire le circuit de la digestion (estomac, intestins, etc.) ; c'est une méthode assez lourde à mettre en œuvre mais terriblement efficace.

Ensuite, on est passé à la phase de tests avec différents critères à analyser par rapport à la libération de la mélatonine sur 8h : le comprimé testé libère-t-il la bonne dose de mélatonine ? La libération est-elle constante ? A-t-on trop de compression ? Avons-nous mis en œuvre assez d’actifs ? etc. Ce sont autant de questions que l’on doit se poser pour aider le service Galénique à ajuster les formules mise en œuvre.

Une fois les tests concluants, on lance notre appareil, le Dissolutest, qui permet de simuler la digestion complète du comprimé par le corps humain.

Ce projet s’est étalé sur 3 à 4 mois, entre les tests et les corrections de formules. La principale difficulté pour nous a été de prendre en compte les bons pH pour simuler la digestion à différents niveaux du corps.

Qu'est-ce qui te nourrit à titre personnel ?

Avec le recul, j'apprécie l'évolution que j'ai eu chez Arkopharma. On est toujours en train d'apprendre, d'enrichir notre culture personnelle.

Au niveau personnel, je suis attachée aux petits plaisirs simples : un peu de lecture, une bonne bouteille, une bonne assiette, une bonne soirée tranquille loin du brouhaha. C'est la qualité qui compte, pas la quantité.

Que contient ta liste de vœux pour les 5 prochaines années ?

Qu'Arkopharma continue à être pérenne et qu'on soit sur le bateau pour vivre toutes ses émotions.

Le jardin botanique est une bonne idée ! On en profiterait aussi pour préparer nos échantillons.

Personnellement, j'aimerais un jour aller sur le terrain en binôme scientifique/commercial ou tenir un stand au nom d'Arkopharma dans un salon par exemple, pour avoir un contact différent avec les consommateurs ou les pharmaciens.

Conseilles-tu les produits Arkopharma autour de toi ?

Oui ! La phytothérapie est un concept auquel j'adhère, j'utilise et je partage.

Je raffole de la gamme Activox®. J'utilise aussi Cys-Control® (ça fonctionne alors pourquoi s'en priver !) ainsi que les huiles essentielles (Ravintsara, Eucalyptus).

Autour de moi, je conseille l'Arkorelax® Sommeil Fort 8h et Stress Control, les produits de la gamme Perles de peau®, Forcapil®, etc.

Les Arkogélules®, au delà de leurs actions spécifiques, sont des produits de prévention et de traitement de fond. Je suis convaincu que dans toutes les plantes, il y a de grandes familles de molécules qui sont des actifs à tout faire ; pour la prévention de certains désagréments, mais aussi pour que le corps fonctionne bien en général.

Emilie Boccardo
Livraison offerte
ServiceClient
Service client
via notre formulaire
produit_certifié
Des produits certifiés
Fabriqué en france
Fabriqué en France
depuis 1980
Newsletter Arkopharma
Restez informé(e) de toutes nos actualités et nouveautés.
Votre panier (
0
)
Plus que 1,00€ pour bénéficier de la livraison offerte

{ option }

(soit x)
- +
Supprimer
Vous n'avez pas de produit dans votre panier.
Total (TTC)
Vous aimerez aussi
Magnésium et Vitamine B6
Magnésium et Vitamine B6
60 gélules
6,50€
Azinc® BIO Acérola 1000
Azinc® BIO Acérola 1000
30 comprimés
11,15€
Arkorelax® Moral +
Arkorelax® Moral +
Dès 16,90€